Ceméa de Russie : Conférence internationale

DSC_0085

 

Plus de 800 personnes ont pris part à la conférence internationale scientifique et pratique intitulée : «L’Education non formelle des enfants et des jeunes dans le monde en transformation : Analyse des besoins, perspectives de résultats et de développement», qui s’est tenue le 15-16 octobre 2015 à Tcheliabinsk.

Cet évènement a été organisé par l’institut de la formation continue des enseignants de Tcheliabinsk (directeur Kespikov Vadey) et par l’association à but non lucratif « Centre d’assistance des methodes d’education active » (CADMEA, directeur Kislyakov Alexey). Cette conférence a reçu le soutien des membres de la FICEMEA.

La diversité des profils des participants a rendu cette conférence particulièrement dense et intéressante. En effet, nous avons eu le privilège d’accueillir les représentants des syndicats des enseignants, les chefs des organes de la gestion de l’education et des institutions d’enseignement, des pédagogues d’éducation, des professeurs des universitaires, des représentants d’organisations publiques à but non lucratif ainsi que des représentants d’associations de parents.

La conférence, la séance plénière et les ateliers ont été mis en ligne et diffusés par vidéo conférence. Cette rencontre internationale a pu être suivie et partagée avec nos collègues des départements de Tcheliabinsk, d’Ekaterinbourg, de Yaroslavle, d’Omsk, de Perm, de Hanti-Mansiysk et par la république du Kazakhstan.DSC_0110

L’allocution vidéo du directeur général des CEMEA France, Jean-Luc Cazaillon, a suscité un vif intérêt des participants de la conférence. De plus, l’intervention vidéo de la psycho-sociologue Joëlle Bordet sur « Politiques populaire d’éducation non formelle des jeunes en France : contexte socioculturel et historique » a reçu des réactions précieuses et positives.

Lors de ces deux jours, des discussions ont été consacrées aux problèmes que nous rencontrons actuellement :

  • l’accessibilité des programmes d’éducation non formelle aux enfants et aux jeunes,
  • les enjeux liés au processus de marchandisation de l’éducation non formelle des enfants,
  • le développement de la compétence professionnelle des pédagogues-organisateurs des loisirs et de l’éducation des enfants et des jeunes,
  • l’analyse des pratiques créatives dans le domaine de l’éducation non formelle et les possibilités de développement et d’innovation,
  • l’éducation, la socialisation des enfants les plus en difficulté,
  • l’élaboration d’outils d’étude,
  • les demandes sociales des parents concernant les programmes et les projets d’éducation non formelle des enfants et des jeunes.

Une résolution a été discutée et adoptée comme bilan de la conférence.

Vous pouvez visionner l’intégralité des matériaux de la conférence sur le site d’information et de communication de l’institut de la formation continue des enseignants de Tcheliabinsk (www.ipk74.ru).

Alexey Kislyakov, directeur des Ceméa de Russie

Traduction Olga Rusakova, responsables des relations internationales des Ceméa de Russie.


IMG_0218 Obtenir l'article au format PDF


Publié dans Russie