Éducation à une citoyenneté active

Éducation à une citoyenneté active : Ces deux derniers termes accolés sont un pléonasme. En effet, la notion originelle de citoyenneté renvoie à la notion de polis : la cité et donc la participation des citoyens à l’organisation sociale d’une société. Ainsi la citoyenneté est de fait active car elle est associée à la notion d’implication.


IMG_0218 Obtenir l'article au format PDF


Publié dans Non classé
Un commentaire sur “Éducation à une citoyenneté active
  1. jean-francois magnin dit :

    Aujourd’hui il existe plusieurs niveaux dans la citoyenneté. Beaucoup considèrent la citoyenneté comme la participation aux actes basiques de la démocratie élective, délegative, traditionnelle(inscription sur les listes électorales, votes aux élections…)Cette citoyenneté là n’est pas très active même si des citoyens nombreux ne sont pas inscrits sur les listes électorales(en France parce que dans d’autres pays cela est interdit donc sanctionné).Mais la citoyenneté peut aller plus loin et devenir plus active en dépassant les périodes électorales et en participant à la vie de la cité de façon beaucoup plus diversifiée(démocratie participative).Certains ne participent pas au processus électoral et considère néanmoins être des citoyens très actifs à travers les autres modes d’actions qu’ils mettent en oeuvre.
    Dans l’institution scolaire il y a une éducation à la citoyenneté mais la plupart du temps elle n’est pas active. Et on pourrai prendre d’autres exemples avec certains conseils municipaux d’enfants.
    Je pense donc que ce n’est malheureusement pas un pléonasme. Il existe une citoyenneté non active.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.