L’éducation dans les pays en voie de développement

L’éducation dans les pays en voie de développement : Cette notion de pays développés/non développés renvoie à l’idéologie du progrès qui induirait des étapes civilisationnelles. A partir de quels critères établit-on qu’un pays est développé ? L’indice de développement humain mesure la pauvreté en fonction du niveau de vie, de santé et d’éducation entendu sous le prisme de la scolarisation.


IMG_0218 Obtenir l'article au format PDF


Publié dans Non classé
Un commentaire sur “L’éducation dans les pays en voie de développement
  1. jean-francois magnin dit :

    La notion de pays en voie de développement est un euphémisme pour définir des pays le plus souvent exploités et/ou maintenus dans le sous développement par la confiscation de leurs richesses par des organisations multinationales parfois en cheville avec des dirigeants corrompus.Je pense que la notion de développement est à disjoindre de la notion de civilisation comme voudrait nous le faire croire certains discours néo colonialiste.Il y a de grandes civilisations dans des pays pauvres comme il y a eu et il y a encore des actions, des comportements, des politiques dans des pays riches qui relèvent plus de la barbarie que de la civilisation d’on ils se réclament.Mais cela n’empêche pas de penser que dans ces civilisations et ces cultures diverses des valeurs universelles communes se retrouvent.Je pense que ce pourrait être du rôle de la FICEMEA d’en débattre.
    Certes le progrès peut être questionné/critiqué comme vecteur de développement du capitalisme et du libéralisme à vocation colonisatrice de l’ensemble de la planète.
    Mais le progrès c’est aussi la possibilité de manger à sa faim, de pouvoir se soigner, de permettre à la majorité des enfants de ne pas mourir en bas age,de permettre à tout les enfants d’aller à l’écoles,d’avoir le droit de parler sa langue maternelle,d’avoir une égalité entre les hommes et les femmes,de trouver un travail, de nourrir sa famille si on souhaite en avoir une, de se cultiver dans sa propre culture et de découvrir celle des autres, de vivre en liberté, d’être respecté dans sa personne… Sous cet angle là ce n’est pas une idéologie mais une réalité dont beaucoup de femmes, d’hommes, d’enfants aimeraient bien bénéficier; y compris dans certains pays que l’on dit développés.

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.