Jeunes Citoyen.ne.s Méditerranéen.e.s face aux Changements Climatiques

Ce projet soutenu par la Fondation Anna Lindh vise à soutenir l’engagement des jeunes méditerranéens en faveur de la lutte contre les changements climatiques. Il se fonde sur 3 ateliers participatifs de sensibilisation en France, en Tunisie et au Maroc, portés par des jeunes et sur une large diffusion des résultats de ces ateliers à l’échelle des 3 pays partenaires, et plus largement à l’échelle du bassin méditerranéen.

LES OBJECTIFS

  • Sensibiliser les jeunes méditerranéens aux origines et aux conséquences des changements climatiques sur leurs territoires;
  • Développer l’initiative citoyenne des jeunes de Tunis, Tétouan et du Vaucluse ainsi que des jeunes méditerranéen.e.s : le thème des changements climatiques est un support pour l’initiative citoyenne des jeunes;
  • Faire reconnaître le rôle mobilisateur des jeunes pour agir face aux changements climatiques et les faire participer davantage aux processus de décision et d’action locale dans le domaine de l’environnement;

LES PUBLICS CIBLES

  • Des jeunes « Leader » pour entraîner la dynamique et initier les projets (sous la conduite d’un encadrant/animateur de chaque organisation partenaire);
  • Des jeunes « locaux » à Tunis, Tétouan et dans le Vaucluse pour engager, sous la conduite des jeunes « Leader », 3 initiatives locales sur le thème des changements climatiques;
  • Les jeunes méditerranéen.e.s : cibles d’une campagne de sensibilisation fondée sur la valorisation du travail des 3 équipes de jeunes locaux (à partir d’un témoignage vidéo);

LES ACTIVITÉS

  1. Mobilisation de 2 jeunes « leaders » par partenaire sur qui reposera la mise en place des actions locales : il s’agit de jeunes issus de Tétouan, Tunis et Avignon (ou une autre ville du Vaucluse). Ils seront chargés de la mise en œuvre du projet sur les territoires;
  2. Ateliers de formation en Provence (Vaucluse ou Marseille) : 19 au 22 décembre 2016 auxquels participent les représentants des 3 organisations partenaires & les 6 jeunes leaders. Les ateliers ont permis de :
    – Mieux comprendre les objectifs et le déroulement du projet;
    – Définir précisément les 3 ateliers participatifs à mettre en œuvre : contenu, déroulement, calendrier, résultats attendus;
    – Former les jeunes leaders à la conduite d’actions de sensibilisation dans le domaine des changements climatiques en Méditerranée;
  1. Mise en œuvre et conduite des 3 ateliers participatifs locaux – mars à juin 2017. Portés par les 6 jeunes leaders désignés et accompagnés par les responsables des organisations partenaires, ces ateliers participatifs mobilisent chacun un groupe d’une vingtaine de jeunes par territoire.
    En France : mobilisation d’un groupe de jeune en insertion économique et sociale à l’Isle sur la Sorgue dans la réalisation d’une exposition photo et d’une campagne d’information des habitant.e.s sur les conséquences des changements climatiques;
    Au Maroc : mobilisation d’une vingtaine de jeunes, membres du CMED et étudiants à la Faculté des Sciences de Tétouan, dans une campagne de sensibilisation des plus jeunes (élèves des écoles et collèges de Tétouan) – Réalisation d’un jeu de plateau pour appuyer ces actions de sensibilisation dans les écoles;
    En Tunisie : mobilisation d’une vingtaine de jeunes de l’AAB et de l’Université de Tunis dans des actions d’information du grand public, des jeunes et des décideurs sur les impacts des changements climatiques et l’enjeu de préservation d’un Parc urbain dans ce contexte. Conception d’outils de sensibilisation (application multimédia, posters…)
  1. Campagne « Jeunes Citoyens Méditerranéens Face aux Changements Climatiques » – à partir d’août 2017. Cette campagne se déroule dans l’ensemble du bassin méditerranéen avec une priorité sur les 3 pays partenaires. Elle vise à intéresser et mobiliser les jeunes aux enjeux du changement climatique et à la nécessité de s’engager, notamment au travers des associations de protection de l’environnement.
    Elle s’appuie sur la valorisation des 3 ateliers participatifs locaux : de leur déroulement et de leurs résultats.

3 outils supports de cette campagne

  • Une vidéo élaborée à partir d’images et de témoignages des 3 ateliers participatifs locaux;
  • Une page web permettant de valoriser les 3 ateliers participatifs et recueillir des témoignages de jeunes de toute la Méditerranée sur le thème « Jeune Citoyen Méditerranéen Face aux Changements Climatiques »;
  • Une page Facebook qui complète la page web dans ce recueil de témoignages;
  1. Rencontre finale le 1er août 2017 : séminaire final d’évaluation des actions, action de promotion du projet et moment de lancement de la campagne de mobilisation, rencontre avec d’autres porteurs d’initiatives méditerranéennes sur la question des changements climatiques …

 

Contacts

Céline Lelièvre UAC – direction@apare-cme.eu – 33 490 27 08 61 / 490 85 51 15

Emna Charfi AAB – charfi_emna@yahoo.fr – 216 20555838

Ce projet bénéficie du soutien de la Fondation Anna Lindh – Le contenu du document ne reflète que le point de vue de ces auteurs et n’engage aucunement la Fonda

 

LES PARTENAIRES

Chef de File – Association Union APARE-CME – L’Isle sur la Sorgue, France : labellisée Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement, l’Union APARE-CME agit en Région Provence Alpes Côte d’Azur, et au travers de la coopération euro-méditerranéenne pour l’éducation de tous à l’environnement et au développement durable et pour le développement d’une éco-citoyenneté active en Méditerranée – www.apare-cme.eu

Partenaire – Centre Méditerranéen pour l’Environnement et le Développement – CMED – Tétouan – Maroc : association créée à l’initiative d’enseignants de la Faculté des Sciences de Tétouan, le CMED développe des actions dans le domaine de l’éducation environnementale et de la prévention des risques naturels dans la Région de Tanger Tétouan. Il est également engagé dans plusieurs coopérations euro-méditerranéennes sur la prévention des risques notamment – http://www.association-cmed.com/fr/

Partenaire – Association des Amis du Belvédère – AAB – Tunis – Tunisie : l’AAB agit depuis sa création pour la protection et la mise en valeur du parc du Belvédère, plus grand et plus ancien parc urbain de Tunis. Au-delà de cette mission d’origine, l’AAB s’investit dans de nombreuses initiatives nationales ou internationales dans le domaine de l’éducation environnementale et de l’éco-citoyenneté – http://www.aab.planet.tn/


IMG_0218 Obtenir l'article au format PDF


Publié dans Tunisie