Témoignages de participant.e.s

« Nous aimerions vous transmettre l’évolution de notre groupe qui a été une énorme évolution intérieure de chacun.e ».

« Je suis arrivée en pensant que … »

La réflexion sur la communication égalitaire a la spécificité de toucher chacun.e dans son présent. L’égalité H/F est en permanence présente dans notre corps. Chacun.e de nous apporte non seulement son savoir, son vécu et surtout ses stéréotypes, ainsi que sa manière d’être ici et maintenant.

Les outils qui ont été utilisés dans l’atelier nous ont permis d’évoluer au plus profond de chacun.e

Continuer la réflexion au-delà de l’aspect de l’écriture pour l’intégrer dans tous les autres aspects de la vie personnelle et professionnelle, comme cela a été commencé ici.

« De la soumission participative à la participation active » : un enjeu essentiel, et c’est le nôtre

Le groupe de travail sur la communication égalitaire


Bonjour,

La semaine à Namur s’est très bien passée pour moi. Cette rencontre fut inoubliable et très riche en émotion : connaissance, échange, partage, rencontre et diversité culturelle. L’atelier auquel j’ai participé “communication égalitaire” m’a permis de revoir notre manière de fonctionner et de me remettre en question sur un certain nombre de choses. Je me suis bien sentie à La Marlagne. J’ai trouvé cet endroit magnifique et impressionnant même si c’était un peu éloigné de la ville mais la grandeur de l’espace m’a permis de me sentir à l’aise. Les échanges que j’ai eu avec les autres personnes d’autres pays m’ont donné envie de revivre le séjour. Je suis partie frustrée car j’avais l’impression de perdre quelque chose de très cher. Je suis partie en larmes et je ne voulais pas dire au revoir car c’était difficile.

L’organisation, en général, était impeccable et je pense que pour la prochaine fois, les conseils que que pourrais apporter sont les suivants :

– renforcer le groupe au niveau logistique;

– favoriser les rencontres (exemple : à table, permettre que chacun puisse rencontrer différente personne à chaque fois);

– avoir un temps de visite de lieu dans la journée;

– valoriser le vidéo maton pour réaliser des témoignages originaux;

Mazena des Ceméa de Mayotte


Bonjour à tous,

En quelques mots, je voudrais remercier toute l’équipe et les organisateurs de la Ficeméa qui ont permis la réalisation de cette semaine formidable.

Je tiens aussi à les remercier de m’avoir invité à y participer même si je ne suis pas venu de très loin, à savoir de Lille et militant des Ceméa des Hauts de France.

Le mouvement des Ceméa représente pour moi non seulement une association porteuse des valeurs de l’éducation populaire, mais elle donne aussi un sens à ma vie quotidienne.

Mon regard s’est illuminé quand j’ai appris que la Ficeméa organisait cette nouvelle rencontre en Belgique à côté de Namur au mois de décembre.

J’ai pu découvrir ainsi une nouvelle dimension de l’action et des valeurs de l’éducation apportées par plusieurs associations internationales mais plus encore, participer à la rencontre de plusieurs dizaines de personnes qui partagent et valorisent leurs actions autour de l’Education Nouvelle, en abordant l’environnement et les rapports humains  par l’action, par la pratique de jeux, de danses et d’activités scientifiques sans prise de tête!

C’était aussi une semaine riche en découvertes culturelles, par la visite de Bruxelles, de ce moment fort à la Commission Européenne et au Festival du film d’éducation.  Que d’images ils me restent en mémoire, que de moments partagés lors des repas et des soirées conviviales!

De ce Centre culturel de La Marlagne, je garde tant de souvenirs, entouré de ses paysages enneigés, de ses salles immenses dans lesquelles nous avons pu exprimer tant nos connaissances autour de l’Education Nouvelle, mais aussi relier plusieurs connexions entre chacun des ateliers et forums auxquelles nous avons pu nous inscrire. J’ai vraiment hâte de poursuivre cette expérience lors des prochaines rencontres internationales et de retrouver avec enthousiasme les militants qui s’impliquent dans cette démarche de la Ficeméa.

 Olivier Laurent des Ceméa France


Un mois après la rencontre de Namur, mes souvenirs sont encore frais! C’est d’abord l’accueil, très chaleureux ce dimanche, 10 décembre, enneigé et froid! C’est ensuite cette atmosphère conviviale qui a régné durant toute l’Agora et qui a favorisé, dans la bonne humeur, les ateliers et les échanges animés et enrichissants! C’est enfin la conviction d’appartenir à une grande famille, la Ficeméa.

Daouda TRAORE de l’Association Seychelloise pour l’Animation et la Jeunesse


Merci de nous avoir donné une fois encore l’opportunité d’exprimer notre point de vue sur notre rencontre de Namur.

Cette Agora a été pour moi un rendez-vous du ” donner et du recevoir”. Les échanges ont tous été très intéressants. Nous avons beaucoup appris des uns et des autres pour l’amélioration et le renforcement des capacités de nos différentes associations.

Amitiés,

Jeanine KOUAMI des Ceméa Togo


Ce fut une expérience enrichissante de rencontrer plusieurs délégués de différentes parties du monde qui militent pour l’éducation comme un outil de changement. Les thèmes abordés durant ce séminaire comme l’éducation progressive, les échanges de jeunes et les enjeux du numérique furent très intéressants. Toutefois nous pensons qu’une rotation des délégués à travers les quatre axes de travail aurait permis une meilleure couverture de connaissances et de pratiques. Les travaux de préparation dans les différentes groupes auraient pu inclure des méthodes plus actives comme des jeux, des activités créatives, entre autres. Nous avons beaucoup appris des présentations des autres organisations, mais nous aurions apprécié pouvoir accéder à plus qu’une présentation par jour. Aussi, nous recommandons que les différentes sensibilités alimentaires et religieuses des délégués soient prises en considération dans la préparation de futures rencontres internationales.
Néanmoins, nous vous félicitons pour avoir maintenu avec les délégués une communication efficace avant, durant et après cette initiative. Nous remercions à la Ficeméa d’avoir entretenu cette Agora et d’avoir fait de votre mieux pour aboutir aux objectifs de cette rencontre.

Très sincèrement,

Yukime Aashiana Venkatasawmy & Trisha Boodhoo
Centre d’Education et de Développement pour les Enfants
Mauriciens (CEDEM)


IMG_0218 Obtenir l'article au format PDF


Publié dans Actualité, Evénements, FICEMEA