UNESCO : forum sur les migrations

Les ONG en partenariat avec l’UNESCO, dont la Ficeméa est membre, organise un Forum sur les migrant.e.s en septembre.

Les deux jours du forum seront construits sous la forme des parcours migratoires des personnes :

  1. Les pays d’origine des migrant.e.s
  2. Les pays de transit
  3. La destination finale espérée

Les six thèmes

  • Rôle des médias et leaders d’opinion : informer le plus grand nombre, sensibiliser l’opinion, déconstruire les stéréotypes sur les migrants et les discours de haine, mais aussi combattre dans les pays de départ, l’influence néfaste des réseaux de passeurs exploiteurs de misère et trafiquants d’êtres humains, la dissimulation des obstacles et dangers de l’entreprise, la propagation de chimères sur des eldorados modernes.
  • Parvenir  à un accord mondial pour une  migration sûre, régulière et ordonnée : contenu des deux Global Compacts (migrants et réfugiés)  en cours d’élaboration par l’ONU ; pratiques des Etats, rôle des lois nationales face aux droits humains, tendance actuelle au renforcement des frontières, faiblesse de la solidarité entre les Etats concernés dans une région du monde.
  • L’Éducation : la construction universelle de programmes d’éducation à la citoyenneté mondiale est impérative dans un monde globalisé où les mouvements migratoires devraient logiquement s’amplifier en raison des écarts croissants de croissance démographique et de richesse ; de plus le changement climatique peut entrainer des mouvements migratoires massifs.

L’éducation des migrants et réfugiés, la scolarisation ou rescolarisation des jeunes est un axe prioritaire pour l’inclusion, de même que l’apprentissage intensif de la langue du pays d’établissement final.

  • Art et culture au service de l’inclusion : la créativité, le dialogue et le partage des cultures, les activités culturelles collectives, le respect de la diversité culturelle pour la cohésion sociale.
  • La ville : la transformation des villes par l’arrivée des migrants, la gestion de la croissance des faubourgs urbains créés par les arrivées massives, les aménagements de lieux et d’activités en faveur de la mixité et de l’inclusion, le rôle des musées, le rôle des sports populaires pratiqués au niveau mondial
  • Migrant.e.s et réfugié.e.s acteurs et actrices du développement. Contribution des diasporas au développement de leurs pays d’origine, leur rôle de passerelle interculturelle et économique pour un développement « ici et là-bas »


IMG_0218 Obtenir l'article au format PDF


Publié dans Actualité, Evénements, Institutions, Partenaires, UNESCO