La Haute Cour du Kenya empêche Bridge International Academy (BIA) de taire les critiques des enseignants du pays

En mars 2017, suite aux préoccupations exprimé par le Kenya National Union of Teachers (KNUT) et son Secrétaire général Wilson Sossion au sujet du non-respect par la BIA des normes d’éducation, la plus grande chaîne d’écoles privées du pays les attaque pour diffamation, les empêchant de discuter publiquement de la BIA ou de s’engager dans des critiques à son encontre.

Mais en février 2018, la Haute Cour du Kenya rejette la demande d’injonction provisoire de BIA contre le KNUT et son Secrétaire Général. Ce rejet a été salué comme une victoire contre les efforts de l’entreprise visant à réduire au silence les critiques de l’enseignement privé qui remplace les écoles gérées par le gouvernement au Kenya.

http://k6.re/J7Vrg


IMG_0218 Obtenir l'article au format PDF


Publié dans Le réseau francophone, Marchandisation de l'éducation, Ressources thématiques