Natya Chetana ou le théâtre comme processus d’éducation

Chers amis du théâtre et de l’éducation,

Je viens d’Inde, un grand pays de l’Asie du Sud, doté d’un fort taux d’analphabétisme et d’une importante population rurale et pauvre, certes, mais culturellement riche. En tant que tradition, le théâtre y existe depuis 300 ans. Cependant, l’écriture du premier guide complet du théâtre, Natya Sashtra, date du IIIe siècle avant Jésus-Christ. Ainsi, l’existence du théâtre en Inde peut être imaginée bien avant cette base.

La nécessité d’inventer le théâtre a été ressentie comme un élément essentiel de la vie humaine. D’une part car le théâtre est un processus de réflexion sociale : à travers une méthode de divertissement, la mise en évidence de conflits sociaux vise à l’amélioration de notre société et de la vie humaine. En vue de rendre justice à l’honneur et la vertu, la victoire est donnée au protagoniste, faisant émerger la puissance du bien contre celle du mal (incarnée par l’antagoniste).

D’autre part, le théâtre est outil d’expression, qui requiert un goût pour la recherche, la création et le partage de réalisations artistiques qui se veut, par ailleurs, un divertissement pour construire la paix et le bonheur éternel.

En fin de compte, le théâtre comme processus d’éducation vise à améliorer la société en initiant une réflexion sur le progrès social, bien en dehors des salles de classe. L’objectif du théâtre est d’éduquer au-delà des murs de l’école pour élargir l’accès à l’éducation aux analphabètes et aux personnes non scolarisées. Le théâtre joue ce rôle d’éducation depuis des siècles et il est essentiel que ce rôle continue d’exister.

L’analyse des bienfaits du théâtre révèle qu’il améliore la confiance en soi, l’éloquence et la clarté du vocabulaire, le sens de la pensée logique, le pouvoir de l’analyse sociale, l’esprit d’équipe, les aptitudes à la communication, etc. Le contenu d’une pièce de théâtre sensibilise toujours les dimensions politique, social, psychologique de nos vies : besoins fondamentaux d’une vie humaine.

Natya Chetana a développé 2 modules de formes théâtrales (processus):

Le théâtre CYCO, qui sont de courtes pièces en plein air, suivant un mode de représentation itinérant : les expéditions se font à vélo dans des régions reculées pour les populations rurales éloignées de structures éducatives.

Le théâtre intime : pièces de théâtre longues à destination des populations urbaines et prenant place dans des espaces insolites et intimes.

Dans le cadre du développement de ces deux formes théâtrales, nous avons enregistré des résultats positifs : à l’issue d’une pièce, l’auditoire discute de l’histoire mais aussi des enjeux sociaux sous-jacents, les enfants commencent à interroger les enseignant.e.s ou leurs parents et les plus démuni.e.s questionnent le pouvoir donné à certain.e.s pour élever leur voix contre les antagonistes.

Considérant le théâtre comme une partie intégrante de l’éducation – celle qui renforce les aptitudes sociales, ouvre l’esprit et améliore la vie humaine – Natya Chetana travaille pour promouvoir et développer le théâtre comme un processus éducatif.

Subodh Patnaik, Directeur de Natya Chetana


IMG_0218 Obtenir l'article au format PDF


Publié dans Inde, Les membres, Océan indien Tagués avec :